Articles horlogers

Photos-reportage à la manufacture Roger Dubuis

1 juillet 2010

Une ballade à travers les ateliers de micromécanique et d'horlogerie de la manufacture d'horlogerie Roger Dubuis où le 100% de la production de mouvements mécaniques est fabriqué suivant l'exigeant réglement du Poinçon de Genève

Il est bien loin le temps des ateliers de micromécanique qui étaient sales d'huile et de copeaux de métal. Propreté partout pour une qualité de fabrication parfaite.

Les décolleteuses

Tout les composants sont fabriqués à la manufacture à Meyrin (Genève)

La terminaison peut se faire à la machine comme pour des perlages, des anglages, les moulures polies ou encore les cotes de Genève

Perlage et anglage d'un pont squelette

Mais, poinçon de Genève oblige, de nombreuses opérations s'effectuent à la main dans l'atelier de terminaison

Roulage (polissage) des axes

Polissage des ailes des pignons avec une meule en bois et diamantine (la flèche indique le pignon)

Le polissage des angles des pièces en acier, au touret, avec de multiples meules en bois et pates à polir de grains différents. Travail à la loupe pour la plus grande précision posssible.

Polissage des angles d'un pont

Satinage des ponts, à la main sur une plaque de verre recouverte d'une feuille abrasive

Anglage des bras des roues, à la main avec un brunissoir et sous le binoculaire

Perlage de composants ne pouvant se faire mécaniquement ou retouche

On passe dans l'atelier d'horlogerie

Montage d'un mouvement de base

Montage et réglage d'un quantième perpétuel

Réglage des fonctions d'un chronographe

On peut déjà constater que l'atelier d'horlogerie "simple" s'occupe de complications très intéressantes

On passe à l'atelier des tourbillons

De très belles pièces

Un double tourbillon. Les tourbillons sont réglés Indépendamment et ensuite mis ensemble.

L'atelier de réglage, avec la "porte des secrets" ;) , des spiraux se font derrière mais on n'en saura pas plus

Le pitonnage du spiral

Nettoyage de l'ancre pour enlever les éventuelles résidus de gomme-laque après le réglage des palettes pour que la pièce soit parfaitement propre.

Et nous terminons cette balade dans l'atelier des "grandes complications" où l'horloger s'occupe de la montre de A à Z

Répétition minutes, quantième perpétuel à saut instantané, grande date, gmt.

Tourbillon, grande date, réserve de marche

Je remercie la manufacture Roger Dubuis d'ouvrir aussi grand ses portes pour pouvoir faire des photographies de sa fabrication et de ses modèles.

De superbes mouvements avec une TOP qualité qui mériteraient une plus grande notoriété dans le monde des passionnés de l'horlogerie.
Si je suis mes goûts, une collection avec une boite plus classique qui mettrait plus en valeur le mouvement serait une excellente idée mais d'autres marques le font très bien, alors laissons leur le côté "fou" de leurs collections

La page des montres Roger Dubuis

On en parle sur le forum

A voir également