les marques horlogères

Arnold & Son

Fruit d’une longue et patiente recherche, la montre compliquée True North Perpetual est une réalisation unique dans l’histoire contemporaine de l’horlogerie. Très largement inspirée par les travaux de John Arnold, Maître horloger anglais du XVIIIème siècle, cette réalisation correspond à l’ambition de créer une montre de poignet inspirée par l’horloge céleste qu’est la Terre.

Un mouvement horloger d’exception

Dotée d’un mouvement à sept jours de réserve de marche à remontage manuel, cette montre compliquée est équipée d’un quantième perpétuel avec années bissextiles, d’une phase de lune calculée sur 29,5 jours de lunaison, d’un second fuseau horaire de 24 heures capable d’indiquer également l’heure solaire moyenne, et enfin d’un double affichage de l’équation du temps (équation à secteur et équation marchante, toutes deux donnant la différence entre l’heure solaire vraie et l’heure solaire moyenne).

Au-delà des fonctions purement horlogères qu’elle affiche, la montre Arnold & Son True North Perpetual est le premier garde-temps capable d’indiquer l’heure solaire vraie d’un lieu donné et le Nord géographique vrai (une fois par jour au midi solaire vrai).

Son principe de fonctionnement se base simplement sur la correction des écarts qui existent entre notre heure civile moyenne, valable pour l’ensemble d’un fuseau horaire, et l’heure solaire vraie, différente pour chaque longitude terrestre et dépendante de la date (ou plutôt de la position de la terre sur sa trajectoire écliptique).

Les trois conditions qui permettent l’heure solaire vraie

Moyennant trois conditions, l’aiguille solaire (de 24 heures avec un petit soleil à son extrémité) et le triple cadran, constitué par un grand cadran central fixe et deux cadrans annulaires mobiles, permettent de lire l’heure solaire vraie de votre lieu, et ceci en plus de l’heure civile indiquée par l’aiguille des heures traditionnelles.

Première condition, réglage sur l’heure standard (heure d’hiver). A l’aide du poussoir situé à 10 heures (à gauche), vous devez régler l’aiguille solaire de 24 heures sur l’heure d’hiver, donc, en été, à moins une heure de l’heure civile. Ceci s’applique pour toutes les régions pratiquant le «Daylight Saving Time» (ajout artificiel d’une heure d’avril à octobre). (L’heure civile, d’hiver ou d’été, est quand à elle indiquée séparément, par l’autre aiguille des heures).

Deuxième condition, correction selon le lieu. Selon que vous vous trouvez à l’est, à l’ouest ou au centre de votre fuseau horaire, le soleil ne sera pas toujours à son rendez-vous culminant à la même heure. En tirant et tournant la couronne située à 8 heures, vous ferez tourner le cadran mobile extérieur vers la gauche (correction positive, vers l’ouest) ou vers la droite (correction négative, vers l’est) d’une valeur égale à la différence entre la longitude de votre lieu et celle du centre de votre fuseau horaire (auquel l’heure civile se réfère). L’index fixé à six heures sur le cadran mobile intérieur permet de contrôler la valeur de cette correction en degrés de longitude. Par exemple, à Genève la longitude est de 6° Est environ. Le fuseau dont la Suisse fait partie étant à plus 1 heure de Greenwich (GMT +1), soit 15° Est, la correction des deux cadrans mobiles sera de 9° vers l’Ouest (déplacement du cadran mobile extérieur de 9° vers la gauche).

Troisième condition, correction de l’équation du temps marchante. Afin de simplifier la vie des heureux propriétaires de ce bijou mécanique, la valeur fluctuante de l’équation du temps, selon que le soleil apparent est plus rapide (sun fast) ou plus lent (sun slow) que le soleil moyen, est indiquée par le mouvement conjoint des deux cadrans mobiles. Ainsi, la valeur de l’équation du temps est-elle automatiquement compensée dans l’indication des heures solaires lues sur le cadran extérieur.

Une fois ces trois conditions réunies (les deux premières par l’intervention de l’utilisateur, la troisième par la montre elle-même), l’aiguille solaire de 24 heures indiquera l’heure solaire vraie du lieu choisit sur le cadran mobile extérieur et l’heure civile (d’hiver) sur le cadran central.

Le Nord géographique vrai

Le sublime peut être atteint avec la montre True North Perpetual, lorsque l’aiguille solaire de 24 heures indique le midi solaire exact. A ce moment, il suffit de pointer cette aiguille solaire de 24 heures en direction du soleil pour que le cadran mobile extérieur indique le Nord géographique vrai, indépendamment de toute erreur magnétique, de position (à l’intérieur de l’hémisphère nord) ou de date.

Le développement de la montre compliquée Arnold & Son True North Perpetual, n’aurait peut-être pas été possible il y a quelques années. Utilisant les technologies de développement et de fabrication les plus modernes, l’équipe de la marque anglaise Arnold & Son et l’horloger genevois Jean-Marc Wiederrecht de la société Agenhor SA, ont réalisés des prouesses techniques inédites pour obtenir le résultat de l’heure solaire vraie.

Utilisant la technique révolutionnaire des engrenages à dentures élastiques, le mouvement est également doté d’un rouage à trois étages comprenant une denture intérieure (brevet Agenhor SA). Finement décoré, le mouvement recèle la signature secrète «1764» gravée en squelette sur l’un de ses ponts de rouages. L’ensemble du mouvement compliqué est entraîné par le fameux mouvement 7 jours de réserve de marche réalisé par Jaquet SA en exclusivité pour Arnold & Son.

Par année