2 min 2 mois 680

HAUTLENCE ouvre un nouveau chapitre de son histoire, commencée en 2004. La marque d’origine neuchâteloise a été entièrement repensée, dotée d’un nouveau positionnement et d’une nouvelle structure dirigée par Samuel Hoffmann. Afin de marquer cette étape d’importance, HAUTLENCE lance le modèle Linear Série 1. Un nouveau calibre, un boîtier revisité et étanche à 10 ATM, un bracelet intégré en caoutchouc, mais surtout une manière inédite d’afficher le temps.

Le mouvement est un calibre à remontage automatique qui bat au cœur du modèle Linear Série 1. Muni d’un module créé en collaboration avec Agenhor, il comporte 239 composants, bat à une fréquence de 3 hertz et garantit une réserve de marche de 72 heures.

À travers l’ouverture du cadran on voit apparaître la came des minutes, solidaire de l’aiguille des minutes, qui fait un tour en une heure et soulève le secteur des minutes durant tout l’heure. Après 60 minutes, le secteur des minutes retombe et revient à 60, entraînant l’étoile des heures, sur laquelle se trouve la came des heures qui va indiquer l’heure sur l’échelle linéaire.
Après 12h, l’index blanc de l’échelle linéaire revient à 01.
En plus de l’heure sautante linéaire rétrograde, la Linear Série 1 est munie d’un tourbillon volant à 6 heures.