3 min 1 an 3021

La genèse de ce projet est le fruit de la rencontre de deux univers et de deux personnalités. James Thompson a été séduit par l’esthétique de HAUTLENCE et la forme en écran de télévision de son boîtier signature, le modèle Vagabonde. Dès lors, il a tout de suite vu le potentiel de cette pièce et a décidé d’y apporter sa touche personnelle. En tant qu’expert en matériau luminescent, James a utilisé le Badgerite® pour littéralement « badgeriser » le cadran de la Vagabonde. Ce matériau, un composite de céramique chargé de Super-LumiNova®, a été réalisé dans le coloris orange propre à HAUTLENCE pour enrichir l’esthétique de la montre d’éléments tridimensionnels.

Les index des minutes sont également en Badgerite®, tandis que les chiffres des heures sont rehaussés de Super-LumiNova® pour un contraste saisissant entre la couleur et la lumière. Le cadran de base, quant à lui, est en Blackor givré, avec des éléments tridimensionnels en Badgerite® de couleur orange sertis sur le cadran. L’ensemble crée une explosion de lumière dans différents spectres, qui est aussi belle à regarder de jour que de nuit.

Le modèle Vagabonde X Black Badger est équipé d’un calibre mouvement mécanique B30 à remontage automatique avec heures et minutes vagabondes. Il dispose d’une réserve de marche de minimum 72 heures, d’un organe réglant de 21’600 alternances / heure et d’une étanchéité de 10 ATM. Le cadran intermédiaire est en saphir avec des chiffres des minutes tridimensionnels en Badgerite® de couleur blanche et des cercles en Lumicast®.

Le boîtier de forme TV screen est en acier, retravaillé pour offrir une étanchéité à 10 ATM. Il conserve des proportions équilibrées et est muni d’un verre saphir biseauté et d’une couronne crantée dotée d’un cercle en caoutchouc du même bleu que le bracelet en caoutchouc intégré. Ce modèle est une belle réalisation, fruit d’un mouvement manufacture conçu en collaboration avec H. Moser & Cie. et d’un développement modulaire par HAUTLENCE. Le résultat est une œuvre d’art qui incarne parfaitement l’équilibre subtil entre les formes, la couleur et la lumière, ainsi qu’entre l’utilisation de matériaux luminescents de pointe et l’esthétique d’un jeu d’arcade des années 1980.