3 min 3 mois 1377

« Une maison est une machine à habiter », selon l’architecte suisse Le Corbusier. Les Machines MB&F, habitables, transportent à travers des récits vers d’autres lieux, époques, voire mondes. Une Machine MB&F n’est pas à porter, mais à vivre.

La dernière création, l’Horological Machine Nº11 Architect, évoque l’architecture expérimentale des années 1960. MB&F a imaginé une maison transformée en montre, avec un tourbillon central sous un toit en saphir. La structure tourne pour accéder à différentes fonctions, offrant une autonomie de 96 heures après 10 rotations complètes.

On accède à chaque pièce en faisant tourner la maison : l’ensemble de la structure tourne sur ses fondations. Avec un angle de 90° entre chaque pièce, on peut placer l’une des pièces face à soi, ou l’un des couloirs dans sa direction et les pièces en oblique de part et d’autre. Cette polyvalence dans l’affichage a en outre une utilité pratique.

Les quatre pièces paraboliques offrent des fonctions distinctes : affichage des heures et des minutes, indicateur de réserve de marche, thermomètre mécanique, et une pièce abritant la couronne de mise à l’heure. Le boîtier en titane grade 5 et verre saphir nécessite des techniques avancées d’usinage.

La couronne transparente de près de 10 mm de diamètre, offrant une vue sur le mouvement, comporte 8 joints pour assurer l’étanchéité. Le boîtier, complexe et hermétique à 2 ATM, nécessite 19 joints. La HM11, malgré sa conception en 3D et son mouvement complexe, mesure seulement 42 mm de diamètre.

Le moteur HM11 combine remontage automatique et manuel, offrant 96 heures de réserve de marche après 10 rotations du boîtier. Le tourbillon volant assure la précision, avec un amortisseur global intégré pour la protection.
La HM11 présente également un thermomètre mécanique, utilisant une bande bimétallique, une rareté dans l’horlogerie moderne.

En conclusion, la MB&F Horological Machine Nº11 Architect fusionne l’architecture audacieuse des années 1960 avec une ingénierie horlogère de pointe, repoussant les limites de la créativité et de la fonctionnalité.

Eric Cosandey