6 min 4 mois 1139

Pour son 20e mouvement MB&F présente sa première montre-bracelet chronographe.

LM Sequential EVO

Proposé en orange atomique ou en noir charbon, le cadran de la LM Sequential EVO affiche deux mesures chronographiques, l’une avec les secondes à 9 heures et les minutes à 11 heures, l’autre avec les secondes à 3 heures et les minutes à 1 heure. Chacune peut être lancée, arrêtée et remise à zéro de manière totalement indépendante, à l’aide de poussoirs marche/arrêt et remise à zéro situés de leurs côtés respectifs sur le boîtier. Les quatre poussoirs correspondent à ce que l’on associe généralement à la présence de deux mécanismes de chronographe dans une montre.

Cependant, il y a un cinquième poussoir placé à 9 heures : le Twinverter.
Ce poussoir recèle un mécanisme qui améliore la fonctionnalité de la LM Sequential EVO, au-delà de celle de toute montre-bracelet chronographe existante. Il contrôle les deux systèmes de chronographe et agit tel un commutateur binaire, en inversant l’état de marche/arrêt de chacun. Ainsi, si les deux chronographes sont arrêtés (en position zéro ou autre), une pression sur le Twinverter engendre leur démarrage simultané. S’ils sont tous les deux en marche, le Twinverter provoque leur arrêt. Si l’un est en marche et l’autre arrêté, le Twinverter arrête celui qui est en marche et lance celui qui est arrêté.

La LM Sequential EVO peut être utilisée comme n’importe quel autre chronographe mais, grâce à son double mécanisme, elle peut également remplir les fonctions d’un chronographe à rattrapante.

LM Sequential EVO vue fond

La fonction commutateur du Twinverter permet à la LM Sequential EVO de faire des choses qu’aucune autre montre-bracelet chronographe, aussi compliquée fut-elle, n’a accompli auparavant. Voici quelques exemples de mesures réalisables avec la LM Sequential EVO, pas avec d’autres chronographes :

  • Mode indépendant : mesure la durée de plusieurs événements avec démarrages et arrêts distincts, même lorsque les événements se chevauchent dans le temps ;
  • Mode simultané : mesure les durées respectives de deux événements qui commencent simultanément, mais se terminent à des moments différents ;
  • Mode cumulatif : mesure les durées cumulées respectives de deux événements discontinus ;
  • Mode séquentiel (ou mode compteur de tours) : mesure les durées intermédiaires d’un événement continu à étapes multiples, avec configuration pour des durées intermédiaires supérieures à une minute.

Par exemple, on peut utiliser le mode simultané pour une course entre deux concurrents qui prennent le départ simultanément. Le Twinverter permet le démarrage des deux chronographes exactement au même moment, alors que les poussoirs marche/arrêt de chacun assurent l’enregistrement des points d’arrivée respectifs. À noter que la durée des épreuves peut dépasser 60 secondes, ce qui est la limite pour la grande majorité des chronographes à rattrapante du marché.

Le mode cumulatif est très utile au travail, où l’on peut avoir besoin de savoir combien de temps on consacre à deux projets distincts alors que l’on passe de l’un à l’autre en cours de journée. En lançant un chronographe lorsque l’on aborde une tâche, puis en utilisant le Twinverter lorsque l’on passe à la deuxième et vice versa (quand on revient à la première), on peut facilement connaître le temps total consacré à chaque tâche. Autre exemple, ce mode d’utilisation permet le chronométrage d’une partie d’échecs.

Le mode séquentiel (ou mode compteur de tours) est des plus pertinents pour les compétitions sportives qui se déroulent sur plusieurs tours. On lance un chronographe au début d’un événement et, à la fin d’un tour, on utilise le Twinverter pour lancer instantanément le deuxième chronographe et chronométrer le tour suivant. Comme le premier chronographe est arrêté, on a largement le temps de noter le résultat affiché et de le remettre à zéro, afin qu’il puisse être relancé par le Twinverter au prochain tour. Grâce à ses totalisateurs de minutes, la LM Sequential EVO peut servir au chronométrage d’événements sportifs dont le temps moyen par tour est supérieur à une minute (ce qui est le cas pour la grande majorité des compétitions sur circuits).

Quant au mode indépendant, on peut notamment l’utiliser lors de la préparation d’un repas, quand on doit cuire divers ingrédients sur des durées variables et à des moments différents. On actionne les deux mécanismes de chronographe via leurs poussoirs respectifs — par exemple, en lançant l’un lorsque l’on met des pâtes dans de l’eau bouillante, l’autre lorsque l’on met des légumes au four. En réalité, cette application de la LM Sequential EVO est utile pour toutes les activités personnelles. En particulier à la salle de sport, lorsque l’on essaie d’optimiser son programme d’entraînement physique : on peut se servir d’un chronographe pour chronométrer l’ensemble de la séance et du second pour enregistrer les temps consacrés à chaque activité, ou les temps de pause intermédiaires.