2 min 2 mois 569

Le chronographe 2941 de Gaël Petermann et Florian Bédat est une montre-bracelet élégante et classique avec une boite en platine. Le boîtier a été entièrement recomposé et restructuré par le designer Barth Nussbaumer, avec des cornes rapportées à redent et une taille de 38,6 millimètres. Le cadran est subtil, avec des matières riches en terminaisons et reprend la signature de la première création de Gaël Petermann & Florian Bédat (Référence 1967), reconnaissable à sa structure semi-ouverte.

Les horlogers ont ajouté une fonction rattrapante au chronographe à colonnes de base, permettant de mesurer deux temps en parallèle. La réalisation est encore poussée un cran plus loin sur la 2941, avec une sécurité supplémentaire rendant impossible toute erreur de manipulation au moment de la mise à zéro. Une autre complication, un compteur de minute instantané, a été introduite dans la montre-bracelet il y a une trentaine d’années par l’allemand Lange & Söhne, c’était une complication non-négociable pour Gaël Petermann & Florian Bédat, qui s’étaient promis de l’intégrer dans leur chronographe.

Le chronographe devait également être monopoussoir pour des raisons d’équilibre esthétique. La fonction rattrapante a été placée côté cadran pour une meilleure fiabilité mécanique, avec le poussoir de rattrapante placé à 10 heures sur la carrure. Tous les éléments ont été mis en place en recherchant l’équilibre entre technique et esthétique.