7 min 7 mois 4534

Après deux siècles d’histoire, l’École d’horlogerie du Centre de formation professionnelle technique de Genève (CFPT) se pare de nouveaux locaux flambant neufs, offerts par la Fondation ForPro. L’inauguration, présidée par Anne Hiltpold, conseillère d’État chargée du département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse, a réuni une centaine de partenaires. Ces derniers ont eu l’occasion de visiter les installations et d’assister à des démonstrations réalisées par les élèves.

Située dans l’Espace Tourbillon de la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO) appelée également Plan-les-Watch, l’école, d’une superficie de 8’500 mètres carrés, peut accueillir jusqu’à 300 jeunes en formation. Cette localisation stratégique place l’établissement au cœur de l’écosystème horloger du canton, facilitant ainsi les collaborations, les stages et les projets conjoints avec les entreprises voisines.

Escalier en « tourbillon » reliant le 3ème et le 4ème étage

Les nouveaux locaux, étalés sur trois niveaux, sont dotés d’infrastructures dernier cri adaptées aux besoins éducatifs et aux exigences évolutives de la profession. La Fondation ForPro, dédiant un bâtiment de 22’000 mètres carrés à la formation professionnelle, a créé un environnement compétitif en collaboration avec le bureau d’architectes Brodbeck Roulet architectes associés et l’État de Genève. Ce cadre s’aligne avec le projet « Formation professionnelle 2030 » du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), favorisant ainsi l’échange et les interactions grâce à des espaces communs et des zones de travail en groupe.

L’efficacité du processus éducatif est également optimisée, comme le souligne Anne Hiltpold, conseillère d’État : « L’École d’Horlogerie de Genève pourra rester compétitive et s’adapter aux nouvelles exigences du SEFRI. » Cette vision est partagée par Joëlle Mathey, directrice de la Fondation ForPro, qui voit dans ce projet une opportunité de développer une vision axée sur les nouveaux métiers, la création de projets pilotes et le renforcement des liens avec les acteurs du privé.

Cependant, l’inauguration de cette nouvelle école ne peut être évoquée sans mentionner son initiateur, le directeur de l’école, Pierre Amstutz, décédé subitement en novembre 2023, quelques jours avant l’inauguration. Son dévouement exceptionnel a été essentiel pour doter Genève d’une école moderne à la hauteur des marques horlogères emblématiques de la ville. Les acteurs de l’horlogerie à Genève lui rendent hommage et expriment leur gratitude envers lui et sa famille.

Ateliers Multi-Niveaux à l’École d’Horlogerie : Une Approche Pédagogique Axée sur l’Enseignement par les Pairs

Les nouveaux ateliers multi-niveaux au sein de l’École d’Horlogerie de Genève marquent une évolution significative dans l’approche pédagogique, favorisant l’enseignement par les pairs. Cette méthode novatrice permettra aux élèves de deuxième année d’apporter leur expertise et leur soutien aux nouveaux apprentis de première année, facilitant ainsi leur intégration dans le tissu éducatif.

L’idée sous-jacente est de créer un environnement d’apprentissage collaboratif où les connaissances et l’expérience des élèves plus avancés profitent directement à leurs camarades plus récents. Par exemple, les élèves de deuxième année auront l’opportunité de guider et d’aider les nouveaux apprentis, partageant ainsi leur savoir-faire acquis au fil de leur propre formation.

Un aspect clé de cette approche est la continuité assurée par les formateurs qui « garderont » leurs élèves pendant une période de deux ans. Cette démarche permet un suivi plus étroit et personnalisé du parcours de formation de chaque étudiant. En maintenant cette relation sur une période prolongée, les formateurs peuvent mieux comprendre les besoins individuels des élèves et adapter leur enseignement en conséquence.

Cette stratégie éducative non seulement renforce la cohésion au sein de l’école, mais elle favorise également un environnement où l’apprentissage devient une expérience interactive et mutuellement bénéfique. Les ateliers multi-niveaux incarnent ainsi une approche moderne et proactive pour soutenir le développement des compétences des étudiants tout au long de leur parcours éducatif.

Structure et fonctionnalité des nouveaux locaux

Le rez-de-chaussée est dédié à la micromécanique, avec un sol spécialement conçu pour supporter le poids des machines à commande numérique. Un magasin contenant les matières premières et produits nécessaires aux ateliers est également présent à ce niveau.

L’atelier de micromécanique de l’atelier d’horlogerie séparé de ce dernier

Au troisième étage sont situés l’atelier des horlogers de troisième année production (formation de 3 ans) et l’atelier multiniveaux des troisième et quatrième années horloger (formation de 4 ans). Des salles de cours de théorie sont également présentent.

Les ateliers disposent de 24 postes de travail conformes aux normes les plus modernes de l’industrie horlogère. La micromécanique et la partie horlogère sont séparées, tout comme la zone de lavage ce qui permets de garder la partie « propres » qu’est l’atelier d’horlogerie des parties « sales ». Un bureau commun pour les quatre formateurs et une salle de théorie commune encouragent la collaboration entre les ateliers.

Au quatrième étage, on retrouve le secrétariat, la direction, les bureaux des maîtres adjoints, des salles de théorie, ainsi que les trois ateliers destinés aux première et deuxième années, tous multi-niveaux.

Une cafétéria est disponible au sixième étage. La nouvelle école d’horlogerie de Genève se profile ainsi comme un centre d’excellence moderne et fonctionnel au service de la formation horlogère.

Eric Cosandey